Location meublée et fiscalité

En plus d’une plus grande flexibilité du propriétaire, d’un loyer supérieur de 10 à 20% par rapport au vide, la location meublée permet de réduire considérablement ses impôts provenant des revenus locatifs. Si les chiffres ne sont pas votre point fort, demandez-nous conseil. Nous sommes experts de la location meublée haut de gamme à Paris et accompagnons quelques milliers de propriétaires dans l’optimisation de leurs investissements locatifs.

Mettre un appartement en location meublée : quel régime fiscal choisir ?

Les revenus locatifs meublés sont considérés comme des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) contrairement aux revenus du vide qui sont considérés comme des revenus fonciers.

En tant que loueur meublé, vous pourrez opter soit pour le régime micro-BIC ou le régime réel.

- Le régime micro-BIC est le régime par défaut pour les revenus locatifs inférieurs à 72 600€ (6 050€ / mois). Vous profiterez mécaniquement d’un abattement forfaitaire de 50% (contre 30% dans le vide) et devrez payer 17,2% de prélèvements sociaux. L’avantage de ce régime est la simplicité de la démarche car vous n’aurez qu’à remplir une déclaration annuelle auprès du service des impôts.

- Plus rentable, le régime réel s’applique à tout type de loueur meublé et permet de déduire l’ensemble des charges (intérêt d’emprunts, frais d’acquisitions, frais d’agences de location et de gestion, taxe foncière, facture d’entretien et de réparation, abonnements, assurance, frais de gestion) et d’amortir la valeur du bien, les gros travaux et le mobilier. Dans 85% des situations, ce régime est plus intéressant pour les propriétaires avec comme résultat de ne pas payer d’impôts sur les revenus locatifs sur une durée moyenne de 10 ans.

Exemple avec l'acquisition d'un appartement de 30 m2 d'une valeur de 250 000€ loué meublé 1250€ / mois.
Frais d'acquisition : 18 500€ - Charges annuelles : 4 000€ - Mobilier : 3 500€

Micro-BIC Réel simplifié
Recettes annuelles 15 000€ 15 000€
Abattement 50% 7 500€ Néant
Charges Non déductibles - 4 000€
Frais d'acquisition Non déductibles - 18 500€
Résultat imposable 7 500€ 0€
     
Amortissements (logement et mobilier) Non déductibles - 7 360€
       
Imposition
(taux marginal d'imposition 30% - CSG CRDS 17,2%)
3 540€ 0€
Pendant au moins 10 ans

En régime micro-BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux), si vous percevez un loyer mensuel de 1250€/mois, vous abattrez 50% de cette somme et ne déclarerez que 7 500€ comme revenu imposable.

Si vous optez pour un régime réel, le montant de votre acquisition (ici 250 000€) sera amorti sur une durée à affiner avec un comptable et les charges d’immeubles, d’acquisitions, de location, de gestion seront déduites entièrement. Dans ce cas précis, vous ne paierez pas d'impôts sur vos revenus locatifs pendant une durée d’au moins 10 ans.

Fiscalité et revenus locatifs - Être conseillé au mieux

Établir des tableaux d’amortissements, un bilan, un compte de résultat est complexe. Pas d’inquiétude, nos agents sont là pour vous aider et vous mettre en relation avec notre partenaire Je Déclare Mon Meublé.com afin de vous garantir toujours plus de simplicité et de fiabilité.

Louer meublé : par où commencer ?

Commencez par estimer les loyers attendus pour votre logement et laissez-vous guider par nos équipes d’experts.

Témoignages de propriétaires de biens meublés parisiens

« J’avais d’importants travaux à réaliser dans mon studio destiné à la location meublée. J’ai opté pour le régime réel avec l’accompagnement d’experts. Résultat, je n’ai pas payé d’impôts sur mes revenus locatifs pendant 10 ans ! »

« J’avoue avoir été un peu perdu au départ avant de comprendre quel régime serait le plus intéressant dans mon cas et quelles seraient les conséquences fiscales sur le rendement de mon investissement locatif. En tant que proriétaire bailleur, il est essentiel d'être au fait de l'actualité fiscale. »

Les points clés à retenir pour un loueur en meublé

Avant de mettre un appartement en location, il est important de comprendre les divers cas d’imposition et de déclaration, connaître la différence entre les statuts de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) / Loueur en Meublé Professionnel (LMP) et vérifier le régime fiscal (micro BIC ou réel simplifié) le plus avantageux.

Déclaration des revenus d’une location meublée

  • Régime Micro-BIC
  • Abattement de 50% sur votre déclaration de revenus
  • Régime Réel
  • Pas d’abattement mais vous déduisez l’amortissement ainsi que les charges réelles de logement (travaux, honoraires d’agence, intérêts de l’emprunt, frais de gestion et de syndic, etc.)

Rappel avant mise en location

Dans le cadre de la mise en location d'un appartement meublé, voici la liste du mobilier indispensable :

  • une literie avec couette et couverture.
  • un dispositif d’occultation des fenêtres dans les chambres.
  • des plaques de cuisson, un four ou four à micro-ondes.
  • un réfrigérateur doté au minimum d’un compartiment avec un température inférieure à -6°C.
  • de la vaisselle, des ustensiles de cuisine, ainsi que des tables et sièges.
  • des étagères de rangement.
  • des luminaires.
  • un matériel d’entretien adapté au logement.

Une fois ces critères respectés, vous serez en mesure de mettre un appartement en location dans une agence. D’autres critères de location peuvent également être demandés comme par exemple être dans les prix du marché. Là aussi, nous serons à vos côtés pour vous aider à optimiser votre investissement locatif.

Après ce rapide tour d’horizon vous comprenez mieux l’intérêt de faire le bon choix pour déclarer vos revenus locatifs. Book-A-Flat, spécialisé dans la location meublée d’appartements à Paris, vous aide à faire le point sur la fiscalité actuelle afin d’être en règle lorsque vous louez. Si vous souhaitez vous faire accompagner, nous vous invitons à nous contacter via notre formulaire en ligne.